Conseil Dietètique

    La diététique en hémodialyse

   Pour conserver un bon état physique en hémodialyse, il est essentiel de bien se nourrir et de conserver une alimentation variée.
Cependant, il ne faut pas ignorer que certains constituants des aliments que le rein élimine lorsqu'il fonctionne normalement peuvent s'accumuler dans l'organisme et provoquer divers problèmes de santé.
Certaines règles doivent donc être respectées par les patients, en fonction de leur état et de leurs résultats biologiques.


Il s'agit d'un minéral, qui est normalement filtré par le rein, et éliminé dans les urines.

   Le potassium (K+) intervient dans la contraction musculaire et en particulier celle du muscle cardiaque. La kaliémie normale varie de 3.5 à 4.5 mmol/l. L’hyperkaliémie ( K+ > 4,5) comporte un risque cardiaque.
Chez les patients au stade terminal, les reins ne fonctionnent plus et le potassium s'accumule dans le sang. Il peut provoquer des dysfonctionnements cardiaques allant jusqu'à l'arrêt cardiaque s'il y est présent en trop grandes quantités.
La dialyse permettra son élimination, mais dans la mesure où elle ne se produit que tous les deux ou trois jours, il est important d'en limiter les apports et de bien les gérer durant ce laps de temps.



Tous les aliments contiennent du potassium en plus ou moins grandes quantités, les plus riches devront être évités :    -Les légumes secs : haricots secs, flageolets, fèves, pois chiches, lentilles…
   -Les fruits secs : raisins, pruneaux, figues, dattes, etc.
   -Les oléagineux : amandes, noisettes, noix, pistaches, pignons, avocats
   -Certains légumes frais : radis noirs, champignons crus, épinards, fenouil, bettes, endives crues, artichauts crus, mâche
   -Certains fruits : les bananes, châtaignes, noix de coco, abricots...
   -Le chocolat, le cacao et toutes les préparations chocolatées
   -Toutes les boissons instantanées : café, chicorée, etc.
   -Le beurre d'arachide
   -Le ketchup
   -Tous les aliments avec substitut de sel : sel de régime, jambon sans sel, etc. En effet, le sodium y est remplacé par du sel de potassium.
   La plupart des légumes ainsi que les pommes de terre sont également riches en potassium lorsqu'il sont crus. Il existe cependant des astuces de cuisson qui permettent d'éliminer une grande part de ce potassium, et donc de les inclure dans le régime des patients hémodialysés..


Il suffit de les couper en petits morceaux puis de les cuire dans une grande quantité d'eau.

   Dans le cas des pommes de terre, on peut, au préalable à la cuisson à l'eau, les faire tremper pendant quelques heures : cela diminuera encore leur taux de potassium. Rien n'empêche après la cuisson à l'eau de les accommoder comme on le souhaite, les faire dorer dans un peu de matière grasse, etc.
L’utilisation du Kayexalate peut permettre de traiter les excès ou d’élargir les régimes...


Voir la composition en potassium des principaux aliments

Gallery

Docteurs

Réseaux Sociaux.

Adresse

  • Lot. Albec 40, Quartier des Hôpitaux (Prés de la Faculté de Médecine)

  • Guéliz - Marrakech

À propos

  • Notre mission est le confort du malade hémodialysé ainsi son traitement dans les meilleurs conditions possibles.

Contactez-nous

  • Tél: +212(0)6 61 252 098

  • Fix: +212(0)5 24 313 231

  • Fax: +212(0)5 24 430 344

  • E-mail: ait-sayad@hotmail.fr